11/01/2018

Au programme

Au programme de la journée Colibri jardin du 27/01/18 (9h00-16h00) :

Plantation des fruitiers et des hêtres

Déménagement de la cabane.

Marquage au sol des limites du terrain de foot.

Merci aux colibris

Au programme de la journée de l’inauguration :

Le matin (in)formation pour les parents et enseignants (9h00-12h00)

Université du colibri

Sujet :

Quelle limitation ?

Quelle imitation ?

Pendant ce temps, les enfants sont occupés au hall omnisport par les profs de gym.

12h30 : Auberge espagnole (adultes et enfants revenus du hall)

13h30 : Inauguration officielle (verre de l’amitié gratuit + bar payant (démocratique))

16h00 : Rangement

 

L’université du Colibri est une matinée documentaire pour les adultes en vue approfondir un sujet utile.

Cette année, thème : les limites à donner aux enfants

sous la formule « Quelle limitation ? Quelle imitation ? »

Trois ateliers de travail participatifs en tournantes d’une heure : un atelier organisé par l’AP, un organisé par le PO et un dernier par les enseignants.

Pour donner l’occasion à chaque famille de participer, les enfants de l’école sont pris en charge au hall omnisport. Bloquez vos agendas au plus vite. Soyons nombreux !

14:15 Écrit par Bernard Kersten dans Vie de l'école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le conte des ballons

Le conte des ballons

Vous connaissez tous ce vendeur de ballons de nos fêtes foraines qui remporte un grand succès auprès des enfants. Quand ses affaires ralentissent, en bon commerçant, il a trouvé une excellente publicité : il libère un ballon en alternant les couleurs… un blanc, un rouge, un jaune… En voyant monter le ballon, les enfants s’approchent, retrouvent l’envie d’acheter et les affaires reprennent pour l’astucieux vendeur. Mais voici que se présente un petit enfant noir. Il observe le manège, tire le marchand par la manche et lui pose cette question : « Monsieur, si vous libériez un ballon noir, est-ce qu’il s’envolera comme les autres ? » Alors le vendeur regarde le petit garçon avec bonté et compréhension et lui dit : « Écoute-moi bien, fiston, et retiens ce que je vais te dire pour toute ta vie : c’est uniquement ce qu’il y a dans le ballon qui le fait monter ! » 

Anonyme

14:14 Écrit par Bernard Kersten dans Transparents | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ecole Sans Déchets

Ecole sans déchet

Nous rappelons que nous tentons, depuis l’année scolaire, à l’échelle de toute l’école de produire le moins possible de déchets. Il faut se relancer.

Une école sans déchet, c’est quoi ?

En gros, c’est une école où ne subsiste que des déchets papiers recyclables (journaux, papier bureau …) et des déchets compostables. Les autres types de déchets doivent devenir quasi nuls.

Pourquoi ? Différents points de vue sont touchés, différents gains sont atteints : écologique, esthétique, pédagogique, éducatif et économique…

Comment ? Adapter ses habitudes : choisir des produits qu’on peut ranger dans une boite à tartine sans emballage non recyclable. S’il subsiste néanmoins un emballage, l’enfant le garde dans sa boite ou dans sa poche et le gère à la maison. Pour les boissons, l’équipe fournit gobelets et eau. Pas besoin de boissons achetées.

14:11 Écrit par Bernard Kersten dans Vie de l'école | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les deux graines

Les deux graines

 

Deux graines reposaient l'une à côté de l'autre dans une terre fertile au printemps.

La première graine dit :

"Je veux grandir ! Je veux plonger mes racines profondément dans la terre et lancer ma tige haut dans les airs... Je veux voir mes bourgeons s'ouvrir comme des drapeaux annonçant l'arrivée du printemps... Je veux sentir le soleil réchauffer mon visage et la rosée matinale bénir mes pétales ! "

Et elle grandit !

La deuxième graine dit :

"J'ai peur. Si je plonge mes racines dans la terre, je ne sais pas ce qui m'attend dans cette obscurité. Ma tige est fragile, si j'essaie de percer la croûte de terre pour m'élever dans les airs, elle risque de se briser. Et si, à peine entrouverts, un ver venait à manger mes bourgeons ? Et si je montrais ma fleur, qui sait ? Un enfant pourrait m'arracher de la terre. Non, il vaut beaucoup mieux attendre pour sortir qu'il n'y ait plus aucun danger."

Et elle attendit !

Un oiseau qui passait par là, fouillant la terre en quête de nourriture, trouva la graine qui attendait et vite la dévora.

Moralité

Ceux qui ne veulent pas prendre le risque de grandir se font avaler par la vie.

Patty Hansen

14:10 Écrit par Bernard Kersten dans Transparents | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le sommeil

Le sommeil consolide les souvenirs

Les mécanismes de la mémoire sont des processus complexes qui mobilisent plusieurs zones cérébrales aux rôles distincts. Durant un apprentissage, la mémoire de travail ainsi que les régions cérébrales spécifiques à cet apprentissage (lecture, écriture, calcul, déduction, induction, gestes spécifiques...) sont plus actives que les zones impliquées dans la mémoire à long terme. Des expériences ont démontré la dépendance des mécanismes de mémorisation-consolidation à l'égard du sommeil. 

Pour assimiler des connaissances,

il faut dormir !

D'autres études confirment le rôle positif du sommeil non seulement sur la mémoire, mais également sur les performances d'apprentissage de la personne.

Docteur Pierrick HORDÉ

14:09 Écrit par Bernard Kersten dans Transparents | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Pourquoi le ciel est loin ?

Pourquoi le ciel est loin ? 

Au temps jadis de jadis, le ciel était à portée de nos mains, et c'était quelque chose de merveilleux. En effet, les hommes n'avaient pas besoin de travailler pour se nourrir. Quand ils avaient faim, ils attrapaient un petit bout de ciel et ils le mangeaient. 

Mais un jour, le ciel se fâcha car les hommes ne le respectaient plus. Ils se coupaient souvent de grands morceaux de nuage ou de Lune qu'ils ne finissaient même pas et qu'ils jetaient aux ordures. Le ciel les avertit : s'ils continuaient à le gaspiller, il s'en irait ! Les hommes, un peu impressionnés, lui prêtèrent à nouveau attention. Mais les années passèrent et l'avertissement du ciel ne fut plus qu'une lointaine parole. 

Un jour, une femme vorace se coupa un énorme morceau de ciel. Elle en mangea toute la journée, mais elle ne parvint pas à le terminer. Elle appela son mari, mais il ne put pas le finir lui non plus. Elle appela alors toutes ses amies et tous les villageois, mais rien n'y fit... En désespoir de cause, ils jetèrent discrètement ce qu'il en restait aux ordures. Or le ciel avait tout vu et sa colère était sans pareille. Il s’éleva aussitôt très haut, très haut … et il disparut à la vue des hommes. 

C’est depuis ce temps que les hommes doivent cultiver le sol et travailler pour se nourrir ! 

                                   (D’après un conte africain) 

14:08 Écrit par Bernard Kersten dans Transparents | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/11/2017

Notre PMS

Contacts :

Directrice : N. Stiemes

         M. C. DRICOT

Centre PMS Libre Huy 2

Rue des Augustins, 44

4500 Huy

085 212914

http://cpmslibreshw.be/

10:00 Écrit par Bernard Kersten dans Contacts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |