04/05/2012

Mars n° 320

ENVOIE-NOUS DES FOUS

O Dieu, envoie-nous des fous,
ceux qui s’engagent à fond,
ceux qui s’oublient,
ceux qui aiment autrement qu’en paroles,
ceux qui se donnent pour de vrai et jusqu’au bout.

Il nous faut des fous, des déraisonnables, des passionnés,
des gens qui soient capables du saut dans l’insécurité,
dans l’inconnu toujours plus béant de la pauvreté,
qui acceptent
les uns de se perdre dans la masse anonyme

sans aucun désir de s’en faire un marchepied,

les autres de n’utiliser leur supériorité acquise qu’à son service.

Le saut ne consiste pas toujours
à rompre avec son milieu ou son genre de vie :
il s’agit d’une rupture autrement plus profonde
avec le soi-même encore égocentrique
qui avait jusqu’ici dominé.

Il nous faut des fous du présent,
épris d’un style de vie simple,
libérateurs efficients des pauvres,
amants de la paix,
purs de compromissions
décidés à ne jamais trahir,
méprisant leur propre vie,
capables d’accepter n’importe quelle tâche,

de partir n’importe où,
à la fois libres et obéissants,
spontanés et tenaces,
doux et forts.


Père Louis-Joseph Lebret

14:13 Écrit par Bernard Kersten dans Transparents | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.