21/02/2017

Le beau dessin

LE BEAU DESSIN

Quand un enfant vous offre un de ses plus beaux dessins, 

Quand il y a mis tout son cœur et beaucoup d'ardeur, 

Quand, faisant de son mieux, il y a passé des heures, 

Attention ! car dans vos mains vous tenez son destin !

Oubliez que vous êtes une grande personne 

Qui n'a plus de grands rêves ni d'illusions vaines. 

Oubliez le monde des adultes plein de chaînes, 

Adoptez pour lui une attitude qui soit bonne...

Faites une grande pause avec lui dans son beau monde. 

Qu'importe les quelques traits grossiers du beau dessin, 

Flattez l'âme d'artiste qui prend vie dans ses mains, 

Encouragez- le à se surpasser dans ce monde.

Rassurez-le dans son timide élan créatif, 

Exagérez un peu la joie que vous éprouvez, 

Montrez-lui que vous êtes fier de ce qu'il a fait. 

Faites-en une star pour quelques temps jouissifs.

Planez avec lui dans les cieux de la création, 

Essayez de survoler avec lui ses idées, 

Partagez avec lui son besoin de s'exprimer, 

Ouvrez-lui la porte de sa petite prison.

N'oubliez pas que toute œuvre d'art, même minime, 

Est pour son créateur un bel être qu'il enfante. 

Petit à petit, après mûres réflexions lentes, 

Hésitantes, il vous a invité dans son monde intime.

Evitez, adultes, pour son œuvre trop de distance. 

Ne lui brisez pas ses ailes encore fragiles

Car son cœur pleurerait une larme indélébile

Car, à son âge, on ne comprend pas l’indifférence.

François Gagol, L'arc-en-ciel du Paradis  

09:38 Écrit par Bernard Kersten dans Général, Transparents | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.